accueil

télécharger "l'avenir en marchant"

connexion



PDF Imprimer Envoyer

 

 

POUR NOS DROITS

 

 CONTRE LES ORDONNANCES DE MACRON

 

 

Tous dans la rue, avec les syndicats,

 

LE 12 SEPTEMBRE

 

Après la loi El Khomry, le projet gouvernemental poursuit et amplifie la démolition du code du travail au détriment des salarié-e-s. Le MEDEF applaudit : ce sont les mesures de régression dont il rêvait qui deviendraient la loi. Ne nous laissons pas faire. Participons à toutes les mobilisations jusqu’au retrait des ordonnances de Macron qui veut remettre en cause un siècle de conquêtes sociales.

 Selon un sondage Odoxa pour RTL, 63% de Français pensent que les ordonnances sont « une mauvaise idée », 61% sont contre le plafonnement des indemnités en cas de licenciement frauduleux, 80% pensent qu’il peut y avoir « un mouvement social d’ampleur ». La façon de faire est anti-démocratique, il faut stopper tous ensemble le libéralisme au pouvoir. Le 12, le 23… en avant !

 

On y retourne, avec France Insoumise,

LE 23 SEPTEMBRE

 

CONTRE LE COUP D’ETAT SOCIAL 

  

 
Nanterre de migrations, terre de luttes, terre de droits PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 11 Juillet 2017 23:00

 

 

Nanterre est une terre de migrations, elle est semée de mémoires multiples dont la résonance dépasse son territoire puisque les périphéries sont les portes d’entrée dans les métropoles. Nanterre les fait dialoguer et, pour certaines d’entre elles, notamment celles liées à la guerre d'Algérie, nous travaillons ensemble à les réhabiliter après des années de silence imposé.

Je voudrais vous livrer une réflexion d’Abdelmalek Sayad, sociologue proche de Bourdieu, dont Nanterre vient de donner le nom à un groupe scolaire : « Renouer les fils de l’histoire, restaurer la continuité de l’histoire, ce n’est pas seulement une nécessité d’ordre intellectuel ; c’est une nécessité d’ordre éthique ».

Alors, de quoi s'agit-il concrètement ? De mettre en lumière les mobilisations sociales, pacifistes, anticoloniales, de tisser des contacts entre acteurs et « ayant droits » de cette période ; car reconnaitre une histoire commune permet de bâtir un futur partagé, non de le subir et donc de reproduire le passé.

Pourquoi est-ce important ? Parce que c'est un des moteurs de l’émergence de toutes les diversités dans le champ politique, c’est le socle sur lequel se basent identités et citoyenneté. Ce travail prend appui sur trois mouvements qui se produisent dans le même temps et convergent, font sens ensemble, doivent produire le Nanterre d’aujourd’hui, son apport à la métropole métissée d’aujourd’hui.

Lire la suite...
 
2017 la fin d'une séquence électorale : contribuer à la réflexion PDF Imprimer Envoyer
Dimanche, 02 Juillet 2017 21:38

 

 Telecharger la version "pdf"

La France Insoumise et En Marche ou l'irruption de deux forces nouvelles antagonistes

 

La longue séquence présidentielle/législatives débouche sur un paysage politique largement remodelé dans le pays.
L'élément marquant -au local comme au national- est l'irruption de deux nouvelles forces : En Marche et France Insoumise.
Elles ont en commun de vouloir dépasser les organisations politiques traditionnelles largement discréditées aux yeux de nos concitoyens, confirmant au passage l'approche de Gauche Citoyenne mise en œuvre depuis 2010. Et il y a fort à parier que ce phénomène, à la fois nouveau et puissant, continuera de structurer la vie politique des prochaines années.

Pour ce qui concerne En Marche, il s'agit de s'inscrire dans cet "air du temps" afin de mieux poursuivre une politique ultra libérale assumée et théorisée.
En mélangeant des ministres et des députés issus des partis de droite et du parti socialiste, en faisant entrer au parlement de nouveaux visages, plus jeunes, plus féminins, le primat du privé sur le public avec de nombreuses personnalités issues du monde de l'entreprise... En rénovant aussi le vocabulaire : on ne parle pas de "libéralisme" mais de "flexisécurité", pas de "travailleurs pauvres" mais de retour à l'emploi "dans la dignité"...
Tout a l'apparence du neuf chez En Marche, sauf les choix politiques annoncés qui marquent, avec les mots de la modernité, une régression sociale sans précédent, un basculement dans un libéralisme de forte intensité. (Cf l’articles ci-dessous « Face à Macron, la lutte social » sur le droit du travail et l'institution de l'Etat d'urgence dans le droit commun).

Pour ce qui concerne la France Insoumise par contre, c'est bien d'une réelle nouveauté  dont il s'agit sur tous les registres.

Lire la suite...
 
PDF Imprimer Envoyer
Résultats deuxieme tour à Nanterre-Suresnes :
 
Abstention : 61 %
Mme Isabelle FLORENNES (En marche) 17 616  67,27%
Mme Camille BEDIN (Les Républicains)     8 571  32,73%
 
 
On ne peut que regretter, avec Gauche Citoyenne, que lers premiers responsables politiques n'aient pas créés les conditions d'une union à gauche, dans la transparence et le respect des forces en présence, sur cette circonscription dès le premier tour.
 
«DébutPrécédent12345678910SuivantFin»

Page 1 sur 39
 

connectés

Nous avons 40 invités en ligne