accueil contributions

télécharger "l'avenir en marchant"

CONTRIBUTIONS
Contribution de Jacques Bidet PDF Imprimer Envoyer

 

Chers amis, chères amies,

Je me permets de vous transmettre un article paru ce matin dans L’Humanité.

 

"Nous sommes tous du même parti"

 

J'interviens sur un problème d'actualité à gauche, à partir d'une analyse des rapports de classe et des rapports politiques notamment développée dans le livre écrit avec Gérard Duménil, Altermarxisme, un autre marxisme pour un autre monde.

 

Dans mon esprit, c'est une contribution qui va dans le sens d'une gauche citoyenne.

Amicalement,

 

Jacques, le 27 janvier 2011

(Philosophe. Dernier livre, avec Gérard Duménil, Altermarxisme, Un autre Marxisme pour un autre Monde, PUF, 2007)

 

Lire la suite...
 
contribution de Laurent Levy PDF Imprimer Envoyer

 

La FASE et le Front de Gauche...

 

Qu’un vrai débat sur les questions posées soit nécessaire, voilà ce qui ne me semble pas contestable. Mais débattre, c’est aussi prêter attention à ce qui se dit. Or, il semble bien qu’en une ou deux occurrences, l’attention de Jean, Pierre, Michèle et Gilles soit prise en défaut. Si je ne partageais pas la totalité du texte “Où va la FASE ?” qu’ils s’emploient à critiquer, en particulier dans son hypothèse de la coexistence de “deux lignes” au sein de l’exécutif de la Fédération, préférant y voir la simple expression d’un malentendu, je dois dire que la “réponse” ainsi faite me semblerait confirmer cette analyse pessimiste. Et qu’il s’en faut de peu que je sois désormais d’accord à 100% avec les auteurs de ce texte. Non que je pense que certains “avanceraient masqués”, mais que la divergence irait au delà du malentendu.

 

J’en viens aux passages de la contribution “un vrai débat pour des avancées” qui me semblent précisément passer à côté du débat : à côté, mais si près qu’il me semble encore possible d’y revenir.

 

Lire la suite...
 
Contribution de gilles Alfonsi... PDF Imprimer Envoyer

 

Contribution en vue du CAN de la FASE des 5 et 6 février 2010

 

Un vrai débat pour des avancées

Suite au texte « Où va la FASE ? », nous souhaitons partager quelques éléments de réflexion. Nous passons vite sur ses aspects polémiques pour privilégier le « vrai débat politique » que les auteurs souhaitent à juste titre. Ce débat est largement commencé ; il s’agit de le poursuivre et d’avancer ensemble. Pour notre part, nous ne considérons pas qu’il existe au sein de la FASE deux lignes politiques définitivement « antagoniques », dont une serait maligne, ou avancerait masquée. Rappelons que l’Adresse au Front de gauche a été adopté par consensus au dernier CAN et qu’un travail est engagé sur un texte d’orientation.

Avant d’aborder les enjeux d’alliances, il nous semble important de ne pas oublier dans quel contexte et ce pour quoi nous nous battons. Alors qu’un mouvement de plusieurs millions de personnes vient d’avoir lieu, la « donne » politique semble pour l’essentiel immobile. Contre la logique consistant à déléguer aux appareils politiques la formulation d’une offre en direction des clients-électeurs, nous avons la prétention qu’un tel mouvement devrait se muer en dynamique politique, et contribuer à ce que des rencontres permettent de faire dynamique politique.

Nous savons bien que cette conception est loin de faire sens pour tous, les uns étant tentés de s’en remettre à une future « offre politique », toujours à venir, d'autres  à la « victoire », par défaut, du parti socialiste et de son/sa candidat-e en 2012. Nous cherchons des moyens d‘avancer, en sachant qu’est en jeu une mutation culturelle qui prendra du temps et sera le résultat d’un affrontement entre les logiques délégataires et la démocratie directe. C’est à partir de ces ambitions que nous cherchons à agir dans le paysage réel de la gauche d’alternative, avec ambition mais aussi avec modestie, pour rassembler, faire dynamique politique majoritaire, imprimer pour aujourd’hui et pour l’avenir des éléments de transformation sociale et écologique pour dépasser le capitalisme. 

Lire la suite...
 
contribution de Corinne Mahé (2) PDF Imprimer Envoyer

 

Dernières attaques contre le principe de laïcité

 

Ce doit être la période de Noël qui a inspiré nos élus de tous bords à favoriser une fois de plus l’enseignement privé catholique !

Tandis que le ministère de l’Éducation nationale compte faire des économies en 2011, en supprimant 16000 postes, le sénateur UMP de Haute-Savoie, Jean-Claude Carle, a trouvé un moyen de faire un beau cadeau à l’enseignement privé sous contrat catholique. Le 17 décembre dernier, lors du vote du budget de la mission enseignement scolaire, il est parvenu à faire adopter un amendement assurant l’ouverture de 250 nouveaux postes pour l’année à venir, correspondant à 4 millions d’euros.

 

Lire la suite...
 
contribution de Corinne Mahé PDF Imprimer Envoyer

 

Contribution sur le principe de laïcité

La laïcité est l’alliance indissociable de trois principes, liberté de conscience, égalité de traitement de tous les citoyens et finalité universelle de la puissance publique (Henri Pena-Ruiz).

Ce n’est pas une valeur de tolérance, ni un dogme ni un comportement, c’est un principe républicain inscrit dans notre constitution que l’Etat, à tous ses niveaux de responsabilité, doit faire appliquer par des lois.

 

Dans tous les domaines  qui constituent « le vivre ensemble », le « bien commun », l’Etat a un devoir de financement et de respect du principe d’égalité des droits entre les femmes et les hommes, considérés alors comme des citoyennes et des citoyens. Par la déconstruction et la privatisation des services publics (école, santé, poste, énergie…), le gouvernement revient sur le principe constitutionnel de la laïcité.

Lire la suite...
 
«DébutPrécédent123456SuivantFin»

Page 4 sur 6