accueil infos nationales avec médiapart, monde diplo, basta ! Avec les gilets jaunes, pour la justice sociale, fiscale et écologique !

télécharger "l'avenir en marchant"

Avec les gilets jaunes, pour la justice sociale, fiscale et écologique ! PDF Imprimer Envoyer

Emmanuel Macron et son gouvernement pensaient enterrer le mouvement des gilets jaunes avec les annonces faites le 10 décembre. Cela n'aura pas entamé la détermination des gilets jaunes qui continuent à réclamer plus de justice sociale et fiscale partout en France. Les mesures présentées par Macron ne répondent en rien aux exigences du mouvement, pire le Président tente de faire passer la hausse de la prime d'activité, déjà programmée, comme réponse à la mobilisation. Nous l'avons dénoncé immédiatement, il s'agit là d'une tentative d'enfumage qui n'a pas dupé les personnes mobilisées.

- Communiqués

Emmanuel Macron et son gouvernement pensaient enterrer le mouvement des gilets jaunes avec les annonces faites le 10 décembre. Cela n'aura pas entamé la détermination des gilets jaunes qui continuent à réclamer plus de justice sociale et fiscale partout en France. Les mesures présentées par Macron ne répondent en rien aux exigences du mouvement, pire le Président tente de faire passer la hausse de la prime d'activité, déjà programmée, comme réponse à la mobilisation. Nous l'avons dénoncé immédiatement, il s'agit là d'une tentative d'enfumage qui n'a pas dupé les personnes mobilisées.

Retrouvez la vidéo de Dominique Plihon en soutien à l'acte 9 des Gilets Jaunes.

Pour Dominique Plihon, porte-parole d'Attac : « Malgré la répression, le nombre de blessés et de personnes arrêtées 'préventivement', le mouvement continue à porter des exigences de justice et de démocratie depuis près de deux mois. Face à ces demandes légitimes Emmanuel Macron choisit de poursuivre sa logique d'affrontement social au service des plus riches : il maintient la suppression de l'ISF, les aides aux entreprises sans contrepartie, il a confirmé de nouvelles attaques sur les retraites, les services publics ou les droits des chômeurs et chômeuses ».

Aurélie Trouvé, porte-parole d'Attac s'insurge : « Edouard Philippe met de l'huile sur le feu en annonçant une nouvelle série de mesures liberticides qui s'attaquent directement au droit de manifester et à la liberté d'expression. Il s'agit bien d'un projet visant à étouffer toute contestation dans l'œuf, et qui va notamment permettre de multiplier les gardes à vue et 'interpellations préventives' ».

Attac France appelle ses adhérent·e·s et ses comités locaux à être présent·e·s sur tout le territoire dans les mobilisations actuelles aux côtés des Gilets Jaunes. Attac continuera à porter son expertise et ses propositions pour exiger plus de justice sociale, fiscale et écologique, et s'associera à toute initiative unitaire pour contrer les projets liberticides qui visent à étouffer toute contestation et tout mouvement social.


Lire l'article complet sur attac