accueil infos nationales avec médiapart, monde diplo, basta ! Le Brésil résiste ! Lutter n'est pas un crime !

télécharger "l'avenir en marchant"

Le Brésil résiste ! Lutter n'est pas un crime ! PDF Imprimer Envoyer

Attac s'est associé avec 16 autres associations et organisations de solidarité internationale afin de publier le premier baromètre sur la situation des luttes militantes au Brésil depuis l'arrivée au pouvoir de Bolsonaro. Il s'agit d'un baromètre mesurant la pression subie par la société civile depuis la destitution de Dilma Rousseff en 2016, et l'arrivée au pouvoir d'un gouvernement d'extrême droite à la tête du Brésil en janvier 2019.

- Placer l'altermondialisme et la solidarité au cœur des relations internationales / Démocratie, Relations internationales

Attac s'est associé avec 16 autres associations et organisations de solidarité internationale afin de publier le premier baromètre sur la situation des luttes militantes au Brésil depuis l'arrivée au pouvoir de Bolsonaro. Il s'agit d'un baromètre mesurant la pression subie par la société civile depuis la destitution de Dilma Rousseff en 2016, et l'arrivée au pouvoir d'un gouvernement d'extrême droite à la tête du Brésil en janvier 2019.

La genèse de la coalition : ne pas tomber dans l'indifférence après la stupéfaction

La Coalition Solidarité Brésil est née à la suite de l'élection de Jair Bolsonaro et du cri d'alarme de la société civile brésilienne vers le monde. Elle regroupe donc des organisations françaises ayant des partenaires au Brésil, inquiets pour leur avenir. À la suite d'une première rencontre, au mois de décembre 2018, la coalition a rédigé une tribune collective, publiée le 1er janvier 2019 sur le site internet du journal Libération. Au fur et à mesure de rencontres mensuelles, de nouvelles organisations ont été intégrées à la Coalition. Actuellement elle regroupe 17 structures, travaillant, à des degrés divers, avec des partenaires brésiliens sur place.

Un Brésil qui ne lâche rien

Même si la situation au Brésil est préoccupante pour les défenseurs des droits depuis de longues années, la violence semble s'être institutionnalisée. Ce baromètre dépeint donc un Brésil où la répression est devenue quasi systématique, mais dresse aussi le portrait d'un Brésil qui résiste. Ainsi, sur le site internet, de cette première campagne de la coalition, sont également mis en lumière des témoignages, organisés par thématiques, de militantes et militants sur le terrain, qui quotidiennement luttent pour les droits humains et l'environnement et qui semblent déterminés à continuer le combat avec l'appui de la communauté internationale.

De futures actions à venir

« Nous nous ne nous faisons donc pas l'écho d'un découragement, mais d'une espérance, celle portée par ces femmes et ces hommes qui ne baissent pas la tête face à la brutalité d'un gouvernement et d'un système. » D'autres actions seront donc à venir, à commencer par l'interpellation prochaine des décideurs publics français, européens et brésiliens afin qu'elles et ils soutiennent les acteurs de la société civile brésilienne dans la lutte pour leurs droits.

Pour en savoir plus, lire le baromètre, voir les témoignages vidéos ou rester informé·e, rendez-vous sur : lebresilresiste.org.

Quelques chiffres du baromètre :

JPEG - 1.3 Mo

Partagez sur les « réseaux sociaux » avec le hastag #lebresilresiste.


Lire l'article complet sur attac