accueil KONGO Mercredi 15/03

télécharger "l'avenir en marchant"

KONGO Mercredi 15/03
presentation PDF Imprimer Envoyer

VIVE LA CULTURE !

avec Kongo,

graffeur

L’art et la culture sont saccagés par l’argent-roi. Pour que chacun s’émancipe, il faut une ambition inédite : démocratie, révolution citoyenne, droits d’accès, éducation, protection des artistes, régime des intermittents, innovation dans l’expression urbaine, entreprenariat culturel et ESS, recul du pouvoir des multinationales dans le secteur…. Cette soirée Educ’Pop’GC ne prétend pas faire le tour de la question, loin de là, il s’agit de vous proposer un moment d’échange avec un acteur reconnu des arts plastiques :

Kongo est né à Toulouse en 1969, passe son enfance au Vietnam. De 14 à 18 ans, il vit avec sa mère à Brazzaville, en République du Congo. Il découvre alors, sur des photos, les graffitis américains. Il commence à taguer et à graffer à Paris. Son style réunit dynamisme, souci de la composition et exubérance de couleurs. Son talent est vite reconnu. Son œuvre reflète le cosmopolitisme, le métissage et la surconsommation. En 1991, il réalise deux toiles exposées sur l’esplanade du Centre Pompidou. Il répond à une commande de Paco Rabanne. En 1995, il travaille avec les graffeurs du Bronx à New-York. Artiste engagé, il se bat pour faire sortir le graffiti de la rue et faire reconnaître cet art à part entière, il présente son travail comme des objets précieux. En 2011, Hermès lui demande de revisiter son carré de soie : C’est la consécration ! Une partie des bénéfices sera reversée au collectif de soutien aux jeunes artistes que crée Kongo, Kosmopolis.

 
presentation BUFFE PDF Imprimer Envoyer

Les influences multiculturelles ont forgé l’identité et le style de l’artiste Kongo, impliqué dans une quête identitaire et un besoin d’expression universelle qui lui font choisir le graffiti comme moyen de s’exprimer.

Engagé et solidaire, il a largement contribué à défendre le graffiti en tant que discipline artistique et à le faire reconnaître à sa juste valeur. Il est notamment le fondateur du festival Kosmopolite (festival international de graffiti à Bagnolet).

Lire la suite...
 
presentation expo KONGO PDF Imprimer Envoyer

Je dis souvent que mon plaisir n’est pas tant d’être reconnu que de pouvoir échanger sans avoir à connaître la langue du pays dans lequel je me trouve. J’ai pris conscience que mon langage était universel. C’est ma manière de contribuer au bien-être de la société dans laquelle je vis.

Le temps que je passe à peindre, la peinture, le matériel sur un mur gris, je considère que c’est un cadeau que je fais à la rue, à la société.

Lire la suite...
 
vidéos PDF Imprimer Envoyer

Artiste engagé, il se bat pour faire sortir le graffiti de la rue et faire reconnaître cet art à part entière, essayant souvent de présenter son travail comme des objets précieux.

 

En 2009, il expose à la Fiac et il participe à l’exposition « Le Tag », au Grand Palais (collection Gallizia). Deux ans plus tard, la maison Hermès lui demande de revisiter son carré de soie pour collection « Graff » automne-hiver 2011-2012: C’est la consécration ! Une partie des bénéfices sera reversée au collectif de soutien aux jeunes artistes créé par Kongo, Kosmopolis

   

voir ces interviewes

 

https://dai.ly/x55iy0v

 

 https://vimeo.com/32154806

  

et son art…

 

 https://vimeo.com/19411166

   

 
liens utiles PDF Imprimer Envoyer

 

 http://www.blog.stripart.com/art-urbain/kongo/

  

 http://www.paris-premiere.fr/culture/news/444908-cyril_kongo.html

  

 http://www.purepeople.com/media/exclusif-l-artiste-kongo-cyril-phan_m2138305

   

et des images sur instagram…

  

 https://www.instagram.com/kongo_art/