accueil Nanterre...

télécharger "l'avenir en marchant"

nanterre
PDF Imprimer Envoyer

UN BATEAU POUR GAZA

 

Succès de la réunion organisée par le comité de Nanterre de France Palestine le 20 mai.

Gauche Citoyenne y participait, Jacqueline Fraysse, députée a pris la parole

 

Voir les photos...
 
PDF Imprimer Envoyer
POUR DEFENDRE L'ECOLE
  
 Près de 300 Nanterriens ont participé hier à la manifestation entre l’Inspection académique et le Centre d’Information et d’Orientation de Nanterre. Ils étaient soutenus par plusieurs organisations syndicales et politiques, des associations, dont, bien sûr, Gauche Citoyenne.  Le Conseil municipal avait voté mardi un voeu soutenant la journée d’action pour défendre l’école publique. Enseignants, parents, élèves, élus, personnels du CIO, frappés par des fermetures de classe n’ont pas été autorisés à pénétrer dans les locaux du CIO : de premiers débats se sont tenus dans la rue, avec de brèves prises de parole et de nombreux échanges individuels, des signatures ont été recueillies sur la pétition exigeant que le CIO reste à Nanterre.  "L'école morte" a été suivi dans quelques établissements où des parents n'avaient pas envoyé leurs enfants en classe.
 
PDF Imprimer Envoyer

Le Conseil Municipal de Nanterre dénonce les conditions de la
prochaine rentrée scolaire et soutient la mobilisation du 20 mai 
 
 
A  l’initiative de  la FCPE, une  journée de mobilisation a  lieu  le vendredi 20 mai dans
plusieurs établissements du premier et du second degré de Nanterre. Des syndicats
enseignants vont s’y associer. 
Les  élus  de  la majorité municipale  de Nanterre,  inquiets  pour  la  prochaine  rentrée
scolaire, soutiennent les fédérations de parents d’élèves et les syndicats enseignants
qui se mobilisent.
Réuni en séance le 17 mai, le Conseil Municipal de Nanterre a voté un vœu au sujet
des conditions de  la prochaine  rentrée scolaire. Car, à  l’instar du contexte national,
de  nombreux  éléments  indiquent  une  nouvelle  dégradation  du  service  public  de
l’éducation dans notre commune. 
Nous avons pointé quatre situations  représentatives d’une situation qui se détériore
et des inquiétudes qu’elle suscite. 
 
  La remise en cause de l’éducation prioritaire 
Sur  les  dix  lycées  et  trente  collèges  des  Hauts-de-Seine  classés  « éducation
prioritaire », il ne restera que cinq collèges dont Evariste-Galois à Nanterre. Au-delà
des chiffres, ce sont  les  fondements mêmes de  l’éducation prioritaire qui sont remis
en  cause.  Alors  que  l’objectif    était  de  favoriser  la  réussite  des  élèves  dans  les
territoires qui concentrent les difficultés liées aux inégalités sociales et économiques,
le gouvernement a choisi un nouveau dispositif avec pour critères  la violence et  le
« climat » à l’intérieur des établissements. Des données bien éloignées de la réussite
pour tous qui constitue l’orientation de l’éducation prioritaire depuis 30 ans. 
Cette remise en cause de fond de l’éducation prioritaire aura des conséquences sur
les  établissements  du  premier  degré.  Car,  en  fonction  du  collège  auquel  ils  sont
rattachés, ils appartiennent ou non au réseau « éducation prioritaire ». Avec un seul
collège  éducation  prioritaire  à  la  rentrée  prochaine  à Nanterre,  il  ne  devrait  plus  y
avoir  que  sept  écoles  maternelles  et  élémentaires  bénéficiant  de  moyens
supplémentaires  pour  l’accompagnement  à  la  scolarité,  la  mise  en  place  de
passerelle entre le CM2 et la 6ème...

Lire la suite...
 
PDF Imprimer Envoyer
Café des Arts
Quelques images du 6° Café des Arts organisé Samedi 30 avril par le Théatre par le Bas... c'était enthousiasmant.

 

ClaireduTempsde vivre cet Jean-LucpublicAttentifjpgrires d'enfantssouriresenfamille

SIGE by Kubik-Rubik.de

 
avec les postiers du 92 PDF Imprimer Envoyer

postiers-recto

Lire la suite...
 
«DébutPrécédent12345678910SuivantFin»

Page 9 sur 10