accueil notre hopital hopital comité

télécharger "l'avenir en marchant"

PDF Imprimer Envoyer

Notre hopital, C'est vital !

 

Sous prétexte de faire des économies, l’ARS a annoncé le regroupement des activités de Max Fourestier, notre hôpital, avec celui de Louis Mourier de Colombes. C’est en réalité d’un véritable dépeçage de l’hôpital de Nanterre dont il s’agit !

La chirurgie, la réanimation, les urgences de nuit et même la maternité et la pneumologie pourraient être transférées à Colombes dans les prochains mois !

A terme, c’est l’hôpital tout entier qui risque de fermer !

 

 

Parce que face aux besoins croissants d’une ville en pleine expansion il faut développer l’offre publique de santé plutôt que la réduire,
Parce que trop de personnes n’ont plus les moyens de se soigner,
Parce que nous refusons la réduction des personnels soignants imposée par le gouvernement dans toutes les structures de soins du pays,
Parce que nous exigeons des moyens pour que l’hôpital de Nanterre poursuive ses activités actuelles et en développe de nouvelles,

Nous, citoyens, professionnels de santé, associations, élus et syndicats appelons à la création d’un « Comité de défense et de modernisation de l’hôpital de Nanterre »

Il y a urgence. Mobilisons-nous toutes et tous pour défendre notre hôpital public !

 

Réunion de constitution du Comité le 5 octobre 2011 à 18H30,
Centre social Valérie Méot, 5 résidence des Iris à Nanterre

 

Premiers signataires : Jacqueline Fraysse, (députée), Patrick Jarry (maire de Nanterre), Fatna Chouaikh (maire-adjointe), Marie-Claude Garel et Nadine Garcia, (conseillères générales), Rosy Stanislas (conseillère municipale et présidente du conseil de quartier du petit Nanterre), Marie Pezé (docteur en psychologie), Jacques Hassin et Martine Dame, (médecins à l’hôpital de Nanterre), Hélène Colombani, (médecin directeur de la santé pour la ville de Nanterre), Marc Guérin (médecin du sport), Robert Lestrat et Jean-Louis Chérabieh (médecins à Nanterre), le syndicat CGT de l’hôpital Max Fourestier, Maryvonne Sendra, Jacques Morpain et Lilianne Janinet (représentants des usagers au Conseil d’administration du CASH), Monia Zaïda (présidente des centres sociaux Valérie Méot et des Canibouts), Marie-José Cattin (ancienne présidente de la Commission Sociale du CASH), Mohamed Allal (syndicaliste des Papèteries de la Seine) Régis Signarbieux (syndicaliste enseignant), Ramon Falguier, Samir Abdelouahed et Laaredj Benyoub (militants de Gauche Citoyenne), Jean-Vincent Koster (PCF), Julien Sage (EELV), Rachid Tayeb (PS), Martine Fourier (présidente de Cerise), Maryline Pacouret (présidente locale d’une association de solidarité internationale), Jean-Luc Borg (Association Théâtre par le bas).