accueil présidentielles et législatives 2017

télécharger "l'avenir en marchant"

élections législatives 2017
PDF Imprimer Envoyer

 

 

POUR NOS DROITS

 

 CONTRE LES ORDONNANCES DE MACRON

 

 

Tous dans la rue, avec les syndicats,

 

LE 12 SEPTEMBRE

 

Après la loi El Khomry, le projet gouvernemental poursuit et amplifie la démolition du code du travail au détriment des salarié-e-s. Le MEDEF applaudit : ce sont les mesures de régression dont il rêvait qui deviendraient la loi. Ne nous laissons pas faire. Participons à toutes les mobilisations jusqu’au retrait des ordonnances de Macron qui veut remettre en cause un siècle de conquêtes sociales.

 Selon un sondage Odoxa pour RTL, 63% de Français pensent que les ordonnances sont « une mauvaise idée », 61% sont contre le plafonnement des indemnités en cas de licenciement frauduleux, 80% pensent qu’il peut y avoir « un mouvement social d’ampleur ». La façon de faire est anti-démocratique, il faut stopper tous ensemble le libéralisme au pouvoir. Le 12, le 23… en avant !

 

On y retourne, avec France Insoumise,

LE 23 SEPTEMBRE

 

CONTRE LE COUP D’ETAT SOCIAL 

  

 
Nanterre de migrations, terre de luttes, terre de droits PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 12 Juillet 2017 00:00

 

 

Nanterre est une terre de migrations, elle est semée de mémoires multiples dont la résonance dépasse son territoire puisque les périphéries sont les portes d’entrée dans les métropoles. Nanterre les fait dialoguer et, pour certaines d’entre elles, notamment celles liées à la guerre d'Algérie, nous travaillons ensemble à les réhabiliter après des années de silence imposé.

Je voudrais vous livrer une réflexion d’Abdelmalek Sayad, sociologue proche de Bourdieu, dont Nanterre vient de donner le nom à un groupe scolaire : « Renouer les fils de l’histoire, restaurer la continuité de l’histoire, ce n’est pas seulement une nécessité d’ordre intellectuel ; c’est une nécessité d’ordre éthique ».

Alors, de quoi s'agit-il concrètement ? De mettre en lumière les mobilisations sociales, pacifistes, anticoloniales, de tisser des contacts entre acteurs et « ayant droits » de cette période ; car reconnaitre une histoire commune permet de bâtir un futur partagé, non de le subir et donc de reproduire le passé.

Pourquoi est-ce important ? Parce que c'est un des moteurs de l’émergence de toutes les diversités dans le champ politique, c’est le socle sur lequel se basent identités et citoyenneté. Ce travail prend appui sur trois mouvements qui se produisent dans le même temps et convergent, font sens ensemble, doivent produire le Nanterre d’aujourd’hui, son apport à la métropole métissée d’aujourd’hui.

Lire la suite...
 
«DébutPrécédent123456789SuivantFin»

Page 1 sur 9