télécharger "l'avenir en marchant"

PDF Imprimer Envoyer

 Maintenant que Le Pen est battue,

 Combattre la politique de Macron !

Face aux divisions, amplifions le mouvement autour de France Insoumise, un souffle d’espoir.

  

Le Pen a été, comme attendu, nettement repoussée, avec sa politique de haine et de division du peuple. Nous nous en félicitons. Sur Nanterre-Suresnes, son score au deuxième tour ne progresse que faiblement passant de 5568 à 7611 voix. 

Des citoyens ont aussi manifesté leur rejet du non-choix imposé en s'abstenant ou avec le vote "blanc ou nul" qui passe de 1374 à 4640 soit 3,4 fois plus qu’au premier tour ; une progression à mettre en relation avec celle de l'abstention (qui passe de 23,21 % à 28,86 %). Politiques austéritaires et combinaisons politiciennes nourrissent et se nourrissent du FN : les gens en sont de plus en plus conscients et le rejettent.

  

Macron ne peut se prévaloir de ce vote comme un soutien à sa politique car ce résultat est en grande partie comme celui de la recherche d’un moindre mal. Nous allons résolument la combattre car pour être efficace contre le FN, il s’agit de comprendre pourquoi le FN a progressé : il sert de prétexte, de repoussoir, pour accompagner les déceptions face aux promesses non tenues et les politiques néolibérales. En ce sens mais plus globalement pour arrêter l'austérité, répondre aux besoins de tous, en particulier des plus modestes, il faut une autre politique, porteuse d'émancipations. Il faut des emplois, il faut des logements, il faut des médecins et des enseignants... il faut prendre en compte les aspirations des gens...

 

           

 Le fait marquant, significatif, de ces élections présidentielles - tous les commentateurs, les organisations politiques, l'ont indiqué-  reste qu’à 600 000 voix près, Mélenchon était au second tour et Le Pen n’y était pas. L’essentiel du travail de résistance et de construction a donc été accompli au premier tour. Il s’agit maintenant de le consolider, de le faire prospérer car Il porte beaucoup d'espoirs, d'attentes.

   

Rassembler dans la clarté aux législatives sur le

 

programme de France Insoumise et avec une

 

campagne nationale unitaire

   

Nous sommes très inquiets quant à la situation nationale et locale pour les législatives. Nous avons, à plusieurs reprises, appelé au rassemblement dans la clarté et la transparence. Nous constatons que cela n’avance pas. De nombreuses personnes, sous des formes diverses, manifestent aussi cette inquiétude.

  

A Nanterre-Suresnes, les choses ne sont en effet pas simples, peu lisibles. Nous ne voulons pas revenir maintenant sur la chronologie et ce qui a conduit à cette situation. Force est de constater qu’à cet instant il y a deux candidates :

  

- Rossana MORAIN avec comme suppléant M’hamed KAKI qui ont obtenu l’investiture de France Insoumise et qui sont donc les représentants de Jean Luc MELENCHON sur la circonscription.

  

- Zahra BOUDJEMAI, choisie par Patrick JARRY qui serait son suppléant. Elle a signé la charte de France Insoumise, candidaté sous cette appellation, n’a pas été retenue dans le cadre de la procédure à laquelle elle avait souscrit mais a maintenu sa candidature. Elle est soutenue par le PCF qui avait dans un premier temps choisi une autre adjointe, Nadège MAGNON.

  

Par ailleurs, le PS présente également une adjointe, Habiba BIGDADE qui se réclame des frondeurs.

  

Jean Luc MELENCHON et France Insoumise proposent, pour ces élections nationales, de mener une campagne avec un programme, une communication unique pour toutes les circonscriptions, dans la continuité de celle des présidentielles. C’est très important pour poursuivre et amplifier le mouvement en cours, marquer des points et gagner.

  

Avec Jean-Luc MELENCHON et La France Insoumise, une dynamique citoyenne est initiée.

 Il s’agit d’un puissant tournant politique.

 Poursuivons le ensemble !

  

Avec le score réalisé par Jean-Luc MELENCHON sur Nanterre-Suresnes, les conditions sont réunies pour que la succession de Jacqueline Fraysse continue de s’inscrire dans cette dynamique. Mais faute d’un accord entre les deux composantes politiques principales –PCF et France Insoumise-, la division va subsister. En tout état de cause, Gauche Citoyenne reste fidèle à ses valeurs et à a ses engagements depuis 7 ans, au soutien apporté à France Insoumise et à Jean Luc Mélenchon. Il s’agit de transformer l’essai autour des idées et des conceptions portées à la présidentielle. 

 

Il s’agit de permettre l’irruption de citoyens issus du peuple à l’Assemblée Nationale pour participer aux choix nationaux et infléchir, au sein d’un groupe de députés le plus nombreux possible, les orientations politiques gouvernementales.