accueil quartiers populaires et politique Pour le droit à la ville !

télécharger "l'avenir en marchant"

Pour le droit à la ville ! PDF Imprimer Envoyer

 

Une délégation de 3 membres de Gauche Citoyenne de Nanterre s’est rendue à la Rencontre Européenne de la Plateforme Globale pour le Droit à la ville (GPR2C pour son sigle en Anglais) à Barcelone les 2et 3 avril.

L’objectif principal pour Gauche citoyenne était de rencontrer des acteurs associatifs, militants et institutionnels qui travaillent sur le Droit à la ville. A travers le déroulé de cette rencontre, des échanges et des débats sous forme d’ateliers ont eu lieu sur les luttes actuelles du Droit à la ville. Le but était que l’on puisse faire, lors de la séance plénière, des propositions à l’échelle Européenne, régionale ou de la ville.

Les questions-clés pour les débats : comment construire une ville solidaire et démocratique ? Quelles articulations, dialogues et actions possible ?

Les thèmes abordés durant les groupes de travail pour la 1 ère journée ont été ceux qui constituent le cœur de la ville à savoir : le financement public/privé du logement social/public, la ville par/pour ces habitants, le service public.

Lors de la 2éme journée, nous nous sommes retrouvés pour échanger sur les thèmes suivant : villes compétitives vs. Villes solidaires, l’économie sociale et solidaire, les formes d’expulsion et de dépossession, les réfugiés et migrants, le système alimentaire ville/région, la relation urbain/rural au cœur du Droit à la ville.

Enfin, la séance plénière générale a été l’occasion de faire la synthèse de ces 2 jours de travail pour élaborer un document communs qui s’inscrira dans la continuité d’Habitat III et le Droit à la ville.

Gauche citoyenne est une association qui porte cette approche du droit à la ville. Cela se traduit tout d’abord dans sa composition, des gens aux horizons divers, aux trajectoires diverses où cette diversité devient un ADN. Cela se traduit aussi dans sa manière de rendre accessible le droit à la parole, trop confisquée. Elle agite, elle organise, elle conteste, elle atteste. Dans un droit inclusif, elle fédère dans l’échange et la confrontation d’idées. Gauche citoyenne s’organise autour des Forums qu’elle initie. Droit à l’innovation aussi, elle explore des pistes de réflexions, qui parlent aux uns et aux autres, à travers ses publications, ses journaux, son site internet, ses flyers et ses plaquettes. Elle ne fait pas que de la Politique, mais elle « alimente » la Politique. Elle génère du débat. Elle devient en quelque sorte une « Université Populaire Permanente » avec ses rencontres Educ’Pop. Elle est d’intérêt public.

 C’est cet intérêt public que Gauche citoyenne cherche à promouvoir, à développer à travers ces rencontres tant au niveau local que national. La mise en réseau est un élément moteur pour rendre accessible, à tout à chacun, la parole libre. Ici comme ailleurs, hier comme demain, tout est a co-construire